● Le Monde des Shinobis ●

● Le Monde des Shinobis ●


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 '#.Taishou~|

Aller en bas 
AuteurMessage
Taishou Yamagushi

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 06/03/2010

Feuille de personnage
Expérience:
100/100  (100/100)
Rang: ____
Equipements:

MessageSujet: '#.Taishou~|   Sam 6 Mar - 22:17

'#.IRL

Je me nomme Mathieu,alias "le nain",mais je préfère Mat'.
Je vais avoir 16 ans cette été,l'age de la "crise" comme dirait ma tante.
Je lis Naruto depuis sa parution en france,j'aime aussi d'autre manga connu comme One piece,Death Note et d'autres.
Je suis aussi inscris dans un club de football en tant qu'attaquant.Côté musique,je suis un adepte du reggae
( en particulier la musique de notre Bob' Smile).J'aime aussi faire des tours de scooter dans la ville.

What Else ?


'#.RPG


'#.Nom

Yamagushi,mais je préfère le taire.
J'ai depuis longtemps quitter toutes comparaison à un clan ou amitier.

'#.Prénom

Taishou,nom que j'ai hérédité d'un de mes ancêtres assez costaud,blond.
Pas du tout de mon genre comme vous le dîtes.

'#.Age

Cela fait 19 que je suis rattachée à cette terre et emprisonné par ce ciel bleu.

'#.Village souhaité

Je ne suis plus d'aucune appartenance à quelquonque village.
Je suis un déserteur ( de rang S ).

'#.Ancien village

Suna,dont je ne veux plus entendre parler.

'#.Nindõ

Créer un monde meilleur.

'#.Code

J'ai bien lus toutes les règles,surligner toutes les lignes mais je ne vois aucun "code" ( d'ailleurs c'est le premier forum que je connais qui utilise ce système ).

'#.Description Physique

Une fine silhouette dans l’ombre, mince et élancée, rapide telle une feuille portée par le vent, il se distingue des autres avec sa tignasse noisette montée d’une mèche frôlant le gris et se rapprochant du noir. En pleine croissance, ce n’est qu’un tas d’organes protégé par des os qui sont eux recouverts de chaire sans musculature. Ajoutez à cette peau un blanc immaculé et des yeux en amande de couleur vive, qui expriment l’amour ou la colère. Qui pourrait penser que cet individu est un assassin doublé d’un manipulateur ? Avec sa fière allure d’ancien ninja de Suna, il pourrait surement se faufiler là où l’envie lui prend sans se faire repérer. Un blouson noir et marron, voir châtain, gravé dessus « Vengeance ». Son bras droit est recouvert de bandage blanc, qu’il change toutes les journées avec un grand soin. Rangées dans divers coins de son blouson, divers armes, qui sont toutes gravées des mots « Vengeance » et « Haine », lui servant à assassiner beaucoup de ses ennemis.

'#.Description Morale

Taishou n’est pas quelqu’un de passionnant au premier abord, ni au deuxième d’ailleurs. Toutes les choses ne le concernant pas, il s’en contrefiche royalement, son seul destin étant d’être une machine à tués, ou de guerre si vous préférez, il n’éprouve aucun sentiment en vers qui que ce soit celui lui apporte un avantage certain lors de ses assassinats. Depuis son enfance il a donc renier à toutes appartenance à clans ou amis. Il veut sauver le monde en tuant les personnes malfaisantes ou bien passible de nuire à son nindô.Il est doté de nombreuse stratégie hors normes, quitte à manipuler les gens ou en tuer certaines pour en tuer d’autres, tant que le monde va mieux ( malgré que cela n’apporte rien, mais lui y crois et peu lui importe l’avis des autres qui seront tués sauvagement s’ils s’opposent à ses idées).Etant une personne extrêmement intelligente il lui arrive de changer de visage et de se faire passer pour sot pour tuez une personne dont il ne trouve pas l’utilité dans ce monde. Son chakra n’est ni trop bas, ni trop élevé, disons medium, et ne sans sert que rarement, il est plutôt adeptes des armes au corps à corps ou à distance. Si l’on veut parler des défauts de Taishou l’on peu remarquer qu’il est très rancunier : « qui l’humilie le paye ».

'#.Histoire :

‘#.Chapitre 1 : L’enfance.

Hurlement, petit gestes fut mes premières choses faites sur cette Terres qui est bien trop sale pour moi. Je naquit lors du cérémonie traditionnel des Yamagushi que mon clan nommait « Matsura Tora » sous un feu bien chaud et un duvet en peau de loup. Et oui les Yamagushi était en ce temps là des « sauvages » comme dirait des ninjas de villages cachés. Mes parents Akira Yamagushi et Maiko Yamagushi était sous-dirigeant du clan, qui lui était dirigé par Akashi Yamagushi. Notre clan n’était que très peu connu mais nous avions, d’après mon père, déjà battu des clans de Kiri qui nous considérait comme des gens de sous-catégorie. Avec le temps, les années passa et mon corps commençait à grandir, je savais maintenant un peu près manipuler shuriken plus ou moins correctement. Vers mes 8 ans je me rappelle que le vieux Akashi m’appela dans sa hutte afin de me parler. D’après lui j’était le prochain sauveur du clan, que c’était moi qui allait le protéger.Apperement j’avais peu de chakra mais un chakra incroyablement puissant. Il avait donc décidé de m’apprendre des techniques secrètes du clan. Il m’avait donc donner un grand parchemin, il m’avait dit que mon intelligence me servirait à le déchiffrer. Une fois rentrer à la maison je l’ouvra et découvra plus de 20 techniques plus ou moins puissante. Je décida de commencer par la technique de base des Yamagushi, l’invocation des loups. Avec l’enseignement de cette technique était fournis le parchemin de pacte. Je vit le nom de mon père et de ma mère dessus. Je décida donc de, moi aussi, inscrire mon nom dessus. Et en a peine 1h d’entrainement je parvins à invoquer un loup de taille moyenne. Je le nomma Hairo et comme la plus part des techniques des Yamagushi reposait sur l’utilisation de loup je m’entraina avec lui. Je grandissais à ses côtés et je réussis quelque mission que l’on me confiais de temps à autres. Vers mes 12 ans, Akashi mourra et mon père prit sa place. 3 ans plus tard, après de nombreux clans de Kiri décimer, Suna nous proposa de s’installer chez eux. Le conseil des Yamagushi décida d’accepter l’offre. Et par la même occasion, Suna me fis passer l’examen des genin que je gagna haut les mains. Le kazekage semblait sympa, sauf pour le fait qu’il me refila deux autres genins de Suna qui ne me gênaient plus qu’autres choses… Je ne vous expliquerai même pas mon examen des chuunin, mes combat duraient moins de cinq minutes, mes adversaires n’étaient pas à 1/3 de mes capacités.

‘#.Chapitre 2 : Trahison

Un soir de pleine lune, jours sombres comme je les aiment, une terrible maladie s’abatta sur Suna et le Kazekage soupçonna en premier lieu notre clan. Comment pouvait-il penser cela de nous qui furent aussi touchés ? Je ne pouvais pas accepter que l’on nous soupçonne..J’alla donc voir un expert dans l’assassinat, une vielle connaissance : Masa Orime. Il m’enseigna tout, et personne ne devait connaitre mes intentions, je le tua donc et dissimula le corps de façon à ce que personne ne le sache. Le lendemain le Kazekage fit une annonce : « Celui qui me rapporte l’auteur de cette maladie sera récompensé d’un nombre important de ryos ».Je voyait déjà dans le regard de mes compagnons un désirs de fortune et sans pitier,le clan me trahis et voulait me livrer au Kazekage :

- Ecoute Taishou,c’est pour le bien du clan, dit toi que c’est un « sacrifice »
- C’est bien ce que je pensais, vous n’avez que soif de pouvoir et de fortune..Vous ne valez pas mieux que ces infortunés de Kiri ! Il ne me reste plus qu’un seule solution…Vous tuez !!

Même si mes parents étaient dans la foulés, eux aussi n’auraient pas hésités à me livrer : «  A la guerre comme à la guerre  ».Je sortis deux dagues en mode assassin et les tua un par un, le sang coulait dans toutes la salle, des centaines de corps par terre. Je venais de faire quelque chose que je n’aurais jamais oser faire il y a de cela 5 ou 6 ans. Comme pou Masa je dissimula les corps dans des lieux sûr d’ignorance. Mon prochain objectif était maintenant le Kazekage.Un jour de neige, un bon temps pour faire couler du sang, je décida d’aller tuer le Kage du village le soir même, le soir arriva vite. La tour du Kazekage était vraiment mal surveillé, j’y entra sans difficulté. Une fois entré dans son bureau j’utilisa des parchemins d’invisibilité et personnes n’auraient puent me voir mais il sentit ma présence et envoya un shuriken de l’ombre dans ma directionmais je l’esquiva facilement.

- Tu n’es vraiment pas discret j’ai remarqué ta présence dès ton entrée, la puissance de ton chakra te fait défaut.
- …

Je l’attaqua par le dos avec un shuriken enduit dans du poison qu’il esquiva de près.

- Si tu veux te battre, va dehors, je n’ai pas envi de devoir refaire mon bureau et d’ailleurs, tes parchemins d’invisibilité ne te servent à rien, je sens ta présence et cela me suffit.

Il sortit dehors, je voulus l’achever tel un lâche avec une dague mais il esquiva. Je décida alors de faire dans la rapidité : J’invoqua Hairo, qui depuis le temps avait incroyablement grandit et était devenu le roi des loups. Nous commença habituellement nos techniques à deux et le Kazekage s’épuisait ( il faut avouer qu’il n’était pas tout jeune non plus ) mais toutes mes techniques étaient vîntes : ils les esquivaient. Je décida donc de recourir à la technique ultime du clan Yamagushi :

- La danse des loups !

Une centaine de loups, dont Hairo, apparurent et fusionna avec moi. J’étais maintenant un loups d’environ 30 mètre sur 20 qui faisait tout trembler en un coup de patte. Je fonça sur lui à une vitesse inimaginable et le blessa grièvement. Je n’avais plus de chakra, il ne me restait de force que pour l’achever avec un shuriken. J’étais satisfait, je venais d’assassiner un Kage, du moins je le croyais mort, je quitta Suna pour m’installer dans une vile grotte près d’Iwa d’où je prévoyais d’assassiner Maito Hiburume qui souhaite me pourchassez.

‘#.Chapitre 3 : Actuellement

Deux moi passèrent et j’appris que le Kazekage avait survécu et qu’il avait prévu d’avertir les autres villages de mon existence. Je devais à tout pris hotté la vie du messager pour ne pas être poursuit à tout bout de champs. Il était sur la route de Konoha, un des plus grands villages ninjas je devait le tuer avant qu’il donne le message. Près d’une source, mais que vois-je ? Le malheureux faisait une sieste, je le tua sans hésiter. Et, avec l’aide d’un loup me construis une cache souterraine. Une dizaine de mois plus tard, jour de pluie, j'appris l'existence de l'Akatsuki : une organisation déserteur de mon type.Je n'en pouvais plus il fallait absolument que je les rejoignes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
'#.Taishou~|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
● Le Monde des Shinobis ● :: ● Avant Le Rp ● :: ● Présentations ● :: Présentations en Cours-
Sauter vers: